Club des lecteurs – 5

5ème club à la bibliothèque, nous étions réunis autour des habituelles et indispensables bulles et gourmandises. Voici un court résumé des ouvrages présentés :

BA = fonds bibliothèque d’Auffargis / BDY = fonds bibliothèque départementale des Yvelines. (Les documents ne comportant pas de mention BA ou BDY ne sont pas en prêt).

Lafon_JosephCatherine : « Joseph » – Marie-Hélène Lafon – roman (Buchet Chastel).  Très étonnante histoire, simple mais magnifiquement écrite, d’un ouvrier agricole. J’en recommande vivement la lecture.

>> Lancez-vous dans la lecture, pas forcément facile, de l’oeuvre de Tom Robbins – « Jambes fluettes parfum-de-jitterbug-01et mémoire courte », « Un parfum de Jitterbug »... L’auteur, très cultivé, iconoclaste, est dit « écrivain dangereux » dans son pays. Ses textes « fous », improbables, insolites, s’accompagnent de ob_2622bd_0770-cover-skinny-5326bd381a3a9250px-El_ingenioso_hidalgo_don_Quijote_de_la_Manchaprofondes réflexions sur la société, la religion.

>> Lecture en cours : « Don Quichotte » – Cervantès.

______________________________________

ruffinClaire : « Immortelle randonnée » – Jean-Christophe Ruffin (BA) / « Cheminements » – Pierre Alglave alglave_cheminements-4-30244(BA). J’ai été profondément agacée par l’égo de JC Ruffin dont on connaît par ailleurs la belle écriture. En parallèle, j’ai beaucoup appréciée le livre illustré de magnifiques photographies de Pierre Alglave, la simplicité de son récit relatant son premier chemin vers Saint-Jacques de Compostelle. L’évolution de l’auteur au fil de ce chemin est passionnante à suivre.

keane>> « La chasse au trésor » – Molly Keane (BA). Histoire très jubilatoire de nobles irlandais désargentés convertissant leur château en accueil chambres d’hôtes et qui, pour garder le client, lui fait miroiter l’existence d’un trésor… A lire sans modération.

______________________________________

9782260019152Hélène : « La maison atlantique » – Philippe Besson (BA). Un homme et son fils de dix huit ans passent des vacances dans leur maison du coté de l’Île de Ré. La mère adorée est morte deux ans plus tôt et ce n’était pas un accident. Pour le garçon, le père homme d’affaires cynique et froid est responsable du drame.  Dès les premiers jours, le ton est donné : « avais-je jamais existé pour lui ? », se demande l’adolescent. Un couple de jeunes gens s’installe dans la villa d’à coté. Leur jeunesse et leur charme sont un dérivatif au huis clos qui est devenu très vite délétère entre les deux hommes. Les parties de tennis succèdent aux dîners et aux promenades. L’ado commence un flirt avec une fille de son âge puis avec un garçon, c’est l’été, il faut faire semblant. Mais bien vite les démons reprennent le dessus. L’homme mûr séduit la jeune voisine, la chute sera terrible.

Je lis sur le web des critiques très positives, on lit même que Besson a voulu rendre hommage à Sagan. J’en suis très étonnée car pour moi ce roman fait partie des romans de trop ou de ceux qui sont écrit pour avoir les dividendes assurés par la notoriété. Tout ce qu’il contient a déjà été lu chez Olivier Adam par exemple sur l’importance de la maison de vacances dans « Des vents contraires », Saint-Malo ici, La Rochelle chez Besson, chez Sagan, justement et avec infiniment plus de talent. Pour moi tout est téléphoné depuis le début et, limonovquand un critique écrit qu’il est surpris par la fin, je me demande si nous avons vraiment lu le même livre.

>> Lecture en cours : « Limonov » – Emmanuel Carrère (BA)

______________________________________

La_Verite_sur_l_Affaire_Harry_QuebertBernadette : « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » – Joël Dicker (BA). Roman avec intrigue policière et rebondissements multiples dont on ne se lasse pas. Deux histoires différentes se mêlent, enquête policière et réflexion sur la création littéraire. Cet ouvrage me fait penser à la série Twin Peaks, l’illustration en couverture par un tableau de E. Hopper collant parfaitement au thème. Lecture recommandée.

______________________________________

dos santosJennifer : « La formule de Dieu » – José Rodrigues dos Santos. Livre à « la croisée du roman historique et du thriller, avec des éléments de langage relevant de la physique, le récit interprète certaines découvertes scientifiques, notamment dans le domaine de la physique quantique, de manière à répondre à des questions existentielles. Tomas Noronha, professeur d’histoire spécialiste en cryptologie à l’université de Coimbra au Portugal, est sollicité par le Ministère de la Science iranien pour décrypter un manuscrit inédit d’Albert Einstein. La CIA est mise au courant de l’affaire et n’hésite pas à faire du professeur Noronha un agent double. Parallèlement, un des collègues de son père, physicien et ancien collaborateur d’Einstein, disparaît mystérieusement. C’est le début d’un récit qui va emmener le lecteur des rues de Téhéran au QG de la CIA, en passant par un monastère bouddhiste niché au cœur des montagnes tibétaines, à la rencontre des plus récentes théories de physique quantique et des textes fondamentaux de la sagesse universelle. »

Un peu dans la veine du Da Vinci code en beaucoup plus populaire, ce livre est un traité sur l’existence de Dieu couplé à un roman d’amour.

laberge>> « Le goût du bonheur » – Marie Laberge (trois volumes, BA). Fresque en trois volumes racontant l’histoire d’une dynastie familiale québécoise depuis le début du XXe siècle jusqu’aux années 60/70.Très bien écrit et agréable à suivre, ce récit nous fait vivre dans le milieu de la haute-couture. Peinture de l’évolution de la société québécoise et de l’évolution de l’importance de l’église.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s